Avec le directeur régional de Gares & Connexions pour mettre fin à la discrimination des personnes à mobilité réduite dans nos gares !

0
234

Le gouvernement a accordé 120 millions d’euros supplémentaires avec le plan de relance pour améliorer l’accessibilité des gares en France. J’ai interrogé le 15 septembre en commission Développement durable et aménagement du territoire, Marlène Dolveck, la directrice de Gares & Connexions sur l’état d’avancement de ce dossier pour la gare de Château-Thierry. Elle m’avait alors invité à organiser une réunion à Château-Thierry  avec le directeur régional pour évoquer la mise en accessibilité et l’amélioration de la qualité de service dans les gares du Sud de l’Aisne.

Cette réunion s’est tenue ce vendredi 26 novembre en présence des maires de La Ferté-Milon, Nogent-L’Artaud, Fère-en-Tardenois et Château-Thierry, mais aussi d’Olivier Engrand, président de la commission transport de la région des Hauts-de-France. 

Ce rendez-vous important a permis au directeur de Gares & Connexion, Baptiste Oberlin, de visualiser les problématiques vécues par les usagers et de mieux comprendre leurs attentes ainsi que celles des élus, notamment pour l’amélioration de la mobilité et l’accessibilité de la gare de Château-Thierry.

L’accessibilité de la gare de Château-Thierry 

Hasard du calendrier, cette réunion s’est déroulée quelques jours après l’annonce du maire de Château-Thierry nous informant que les travaux de la passerelle ne commenceraient pas avant 2025.  Ces retards et délais toujours de plus en plus larges sont, pour ma part, incompréhensibles. 

Rappelons-nous ! en 2017, déjà, SNCF devait lancer une étude de faisabilité. Celle-ci devait être rendue 2020. Finalement, elle ne le sera pas avant 2022 !  Pourquoi ce retard ? D’autant plus que nous ne sommes pas au bout de nos peines puisque nous avons appris les délais qui seraient nécessaires aux travaux.  Le rehaussement des quais devrait faire l’objet, selon la SNCF, d’une programmation de 4 ans !  Pour ma part, je ne comprends pas !!!  Dans 15 ans, nous y serons encore si nous nous ne mobilisons pas pour améliorer l’accessibilité de la gare de Château-Thierry dès maintenant. 

J’ai donc demandé au directeur régional de Gares & Connexions que soit étudiée, en cas de maintien de la passerelle, l’installation d’ascenseurs ou d’escalators à l’extrémité de celle-ci. Vu l’éloignement par rapport aux voies, cela devrait pouvoir se réaliser rapidement. 

Le directeur régional de Gares & Connexions s’est engagé à étudier cette possibilité. Nous devrions être informés de cette perspective début 2022. 

Le conseiller régional Olivier Engrand a d’ailleurs rappelé que la Région s’est engagée au financement de l’amélioration de l’accessibilité en gare de Château-Thierry : 11 millions d’euros seraient envisagés pour la seule gare de Château-Thierry.  Mais il a aussi proposé, judicieusement, une nouvelle méthode de travail de suivi régulier des dossiers entre les élus et Gares & Connexions pour éviter ce qui s’est produit avec le report de l’étude prévue. 

Utilisation de la gare de Château-Thierry pour les personnes en fauteuil roulant dès maintenant

J’ai également dénoncé la discrimination dont font l’objet les personnes en fauteuil roulant, puisque certaines se sont vu refuser l’accès à Château-Thierry.  Elles ont été orientées, à leurs frais, vers la gare de Meaux. C’est inacceptable ! 

Où sont le respect de la dignité humaine et l’accès au service public pour tous les citoyens ?  

Le directeur régional s’est engagé à faire réparer ce dysfonctionnement en gare de Château-Thierry le plus rapidement possible.

Au-delà des problèmes d’accessibilité, la réunion a permis de faire le point sur plusieurs dossiers : le Point Relay fermé depuis 9 mois, la sécurité des parkings, les entretiens des ouvrages d’art, la mise en place de garages à vélo sécurisés avec prises électriques etc…

Madame le maire de la Ferté Milon a posé la question de l’électrification de la ligne P Meaux/La Ferté-Milon. 

Monsieur le maire de Fère en Tardenois a quant à lui abordé la réouverture de la ligne La Ferté Milon / Fismes aux passagers. 

Le maire de Château-Thierry a demandé des  précisions sur les délais précis sur les travaux  d’entretien des ouvrages d’art. Enfin, le maire de Nogent-l’Artaud a réclamé des actions concrètes pour le quartier autour de sa gare. 

La gare de Château-Thierry  au carrefour de 3 régions

Etienne Hay, président de la Communauté d’agglomération de Château-Thierry, a rappelé que si nous sommes ouverts sur 3 régions et 3 départements, à ce titre, il attendait l’organisation d’une réunion avec les acteurs SNCF et les élus des 3 régions pour faire aboutir nos projets avec plus d’efficacité. 

Je milite dans ce sens depuis longtemps. Au delà des régions administratives, seules la cohérence et l’équité des traitements des usagers doivent demeurer la priorité politique des élus et la mise en œuvre d’une qualité de service optimale pour toutes les gares par SNCF. 

Cette réunion, reconnue très utile par l’ensemble des participants, m’a permis de rappeler au directeur régional que, pour le Sud de l’Aisne, nous attendons une mise en œuvre plus rapide pour la mise en accessibilité de nos gares.C’est, pour ma part, une nécessité d’abord pour le respect de la dignité humaine et permettre à chacun, quelle que soit sa mobilité, d’avoir accès aux trains et au service public.

C’est ainsi que je conçois mon rôle de député : relayer et accompagner les engagements de l’État dans notre circonscription. Ma méthode de travail est toujours la même : travailler collectivement avec les élus du territoire pour porter les projets structurants de la circonscription.  Il en a été ainsi pour le château François 1er, nos écoles, la fibre en lien avec les collectivités et bien évidemment dernièrement, l’hôpital. 

Ma détermination est sans faille quand il s’agit du développement du sud de l’Aisne et l’amélioration de la qualité de vie de nos habitants.