Un nouveau centre de vaccination à Château-Thierry : oui ! mais en complément de celui déjà existant à l’hôpital de Château-Thierry

0
119

Le conseil de surveillance du centre hospitalier de Château-Thierry s’est réuni, il y a quelques jours, au grand complet, ce qui n’était pas arrivé depuis plusieurs séances. La Covid-19 et la vaccination étaient à l’ordre du jour. Un nouveau centre de vaccination au cœur de Château-Thierry a été débattu. Celui-ci-ci se justifie par l’arrivée en plus grand nombre de vaccins, début avril, qui implique le besoin d’augmenter la capacité d’accueil mais aussi l’amélioration des conditions de confort et de sécurité de nos concitoyens. Je m’en réjouis.

D’autres villes de notre département ont d’ailleurs déjà pu ouvrir des centres de vaccination. Au-delà des aspects matériels, les collectivités ont apporté un soutien humain et logistique appréciable : aide aux inscriptions, prises de rendez-vous, mobilisation des médecins et infirmier(e)s libéraux. Pour faire face aux besoins, pourquoi ne pas faire appel également aux bénévoles, retraités comme cela a été fait par le passé avec la grippe H1-N1 ? Les centres de vaccination en ville, c’est bien mais nous ne devons pas oublier les centres en milieu rural. Fère-en-Tardenois, avec la maison de santé pluridisciplinaire, a montré l’exemple. Et nous attendons, comme annoncé par M. le préfet, une unité mobile de vaccination qui devrait être proposée à Neuilly-Saint-Front.

Oui, « Il se faut entraider, c’est la loi de nature », comme nous le rappelle Jean de La Fontaine. C’est pourquoi je souhaite que le nouveau centre de vaccination dans la ville de Château-Thierry ne soit pas un simple transfert de celui déjà existant à l’hôpital. Il doit être au contraire un centre supplémentaire et complémentaire à celui-ci. Ouvert depuis le 6 janvier, il a fait ses preuves en matière d’organisation, de larges plages horaires et même d’ouverture le week-end ; en témoigne les 308 personnes vaccinées ce week-end, ce qui porte à 1101 le nombre pour la semaine passée et plus de 5000 depuis début janvier.

C’est pourquoi nous demandons à l’ARS le maintien de ce centre de vaccination à l’hôpital en complément de celui-ci de la municipalité, pour mieux faire face aux besoins exprimés et aux enjeux de la vaccination.

Pour exprimer notre reconnaissance aux personnels du centre hospitalier, et pour la première fois en France, un bas-relief créé par le sculpteur de Monthiers, Mauro Corda, artiste de renommée internationale, a été installé à l’hôpital. Merci et bravo à lui.

page3image1835392page3image1837120page3image1838848page3image1840576