Moderniser nos gares pour améliorer l’attractivité du Sud de l’Aisne !

0
223

Ce matin avait lieu en Commission du développement durable de l’Assemblée nationale l’audition de Mme Marlène Dolveck, directrice générale de SNCF Gares & Connexions. Elle nous a rappelé l’engagement de Gares & Connexions de faire des gares des lieux plus accueillants, plus pratiques et plus accessibles pour tous les usagers.

Cette réunion s’inscrivait dans la continuité du rapport de la Cour régionale des comptes qui s’interrogeait sur la préoccupation importante de l’Etat de voir Gares et Connexions financer, grâce au plan de Relance, les investissements nécessaires à la mise en accessibilité de nos 3000 gares et d’améliorer aussi leur rayonnement en multipliant les services. 

Sachant que nos gares sont des carrefours vitaux en zone rurale, j’ai attiré l’attention de Mme la Directrice sur trois gares de notre circonscription du Sud de l’Aisne qui illustrent la nécessité d’engager des transformations profondes pour accompagner vigoureusement la dynamique d’aménagement du territoire.  

  1. La gare de Château-Thierry, qui date des années 1950, n’est vraiment pas accueillante et nécessite des travaux d’aménagement urgents. La priorité, pour les 4000 usagers qui la fréquentent par jour, se fait sur l’aménagement des quais, de la passerelle complètement inaccessible aux PMR et aux mamans ; les travaux, prévus d’année en année, sont sans cesse reportés… Il y a urgence !
  • J’ai également appelé son attention sur la gare de Fère-en-Tardenois, dont la réouverture est concomitante à celle de la ligne ferroviaire qui relie Paris à Reims, si importante pour notre mobilité durable et de proximité. La réouverture au transport des voyageurs est un enjeu essentiel pour notre territoire. 
  • Enfin, la gare de Villers-Cotterêts, appelée à devenir dans quelques mois seulement la porte d’entrée de la future Cité internationale de la langue française voulue par le Président de la République. 150 000 visiteurs sont attendus, et ils seront nombreux à venir par le train. C’est pourquoi des aménagements sont nécessaires pour accueillir au mieux le public. Cette réflexion sur la gare de Villers-Cotterêts vaut également pour la gare de La Ferté Milon, reliée quant à elle à la gare de l’Est. 

Madame la Directrice Marlène Dolveck – qui gère un réseau de 3000 gares en France – s’est engagée à venir dans notre circonscription pour constater de visu les nécessités du terrain et arrêter un échéancier d’actions pour améliorer l’attractivité de nos gares et favoriser les déplacements en train. 

Elle a reconnu que les collectivités devraient être associées pour faire de nos gares des endroits du mieux vivre et du mieux circuler. Les deux dimensions sont étroitement liées et, d’ores-et-déjà, des discussions sont en cours pour organiser ce déplacement qui, je l’espère, fera bouger les lignes !