Le Sud de l’Aisne, cœur de la Francophonie pour le 400ème anniversaire de Jean de La Fontaine !

0
360

Parce que « Diversité est ma devise » comme le disait Jean de La fontaine et que la langue française porte en elle l’universalité à laquelle nous aspironsJacques Krabal, Député et Secrétaire général parlementaire de l’APF, a eu le plaisir et l’honneur de convier le groupe des Ambassadeurs francophones afin de célébrer le 400ème anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine à Villers-Cotterêts puis à Château-Thierry, le vendredi 4 juin 2021. Le Sud de l’Aisne est ainsi devenu, le temps d’une journée mémorable, le cœur battant de la Francophonie !

PREMIERE ETAPE A VILLERS-COTTERÊTS 

La journée a débuté au château royal de Villers-Cotterêts. Accueillis par Xavier Bailly, administrateur du château royal au titre du Centre des Monuments nationaux, qui a présenté la dimension historique, archéologique et architecturale du projet de rénovation voulu par le Président de la République, Emmanuel Macron, les dix-sept Ambassadeurs, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et les différentes parties prenantes ont été invités à une visite du chantier de la future Cité internationale de la langue française. Un lien très fort unit en effet notre langue à Villers-Cotterêts. La langue française est devenue la langue officielle de tous les documents administratifs par les ordonnances de François 1er en 1539 à Villers-Cotterêts. En mars 2022, le château sera l’écrin d’un parcours permanent sur le plurilinguisme et l’universalité de notre langue et de ses différents parlers, mais aussi des langues régionales et vivantes de la planète. 

Lors du déjeuner, une présentation de l’Office national des forêts sur la remarquable forêt de Retz, ancien domaine de chasse des rois de France, a été l’occasion d’affirmer le lien fondamental entre le château et son environnement. Jacques Krabal, accompagné des élus du territoire, plaide en effet pour un projet global, véritable fer de lance du développement local. Le président de la Communauté de communes a d’ailleurs apporté son soutien à cette initiative. A noter la présence également à cette séquence du sénateur Antoine Lefèvre.

« La protection du patrimoine que symbolise le projet de Villers-Cotterêts est intrinsèquement liée à la protection de l’environnement exceptionnel qui l’entoure. » – Jacques Krabal

Le programme s’est poursuivi devant la statue d’Alexandre Dumas puis par une rencontre avec les élèves du lycée européen de Villers-Cotterêts. Un groupe d’élèves désireux d’intégrer le réseau des jeunes ambassadeurs francophones initié par le CESE ont déclamé des fables de Jean de La Fontaine et adapté certaines d’entre elles avec beaucoup de finesse, suscitant la joie et l’émotion des ambassadeurs, mais aussi de Patrick Dandrey, président de la Société des Amis de Jean de La fontaine, qui a salué la grande qualité du travail des élèves et de leurs professeurs. Jacques Krabal a également remercié madame la proviseure pour son chaleureux accueil.

La diversité culturelle française s’est pleinement exprimée par les élèves de différents horizons, rassemblés autour de notre langue commune.  

DEUXIEME ETAPE A CHÂTEAU-THIERRY 

À Château-Thierry, la journée s’est poursuivie d’abord aux Caves Pannier, en présence de Monsieur le Préfet de l’Aisne et Madame la Sous-Préfète de Château-Thierry, mais aussi du président du Président du Syndicat général des Vignerons de la Champagne et du Directeur Général de la Maison de Champagne Pannier. 

Le colloque qui s’est tenu dans l’amphithéâtre a été l’occasion pour une douzaine d’ambassadrices et d’ambassadeurs présents de déclamer chacun une fable choisie de La Fontaine en français ainsi que dans leur langue natale. Ces fables, choisies par les ambassadeurs, avaient toutes un lien politique et portaient des valeurs d’amitié, de paix et d’espoir pour nos pays. 

Le comédien, artiste et metteur en scène Nicolas Jobert a présenté des scénettes inspirées de la vie du fabuliste. Cet événement fut suivi d’une visite de caves de champagne et d’une dégustation. Cette cérémonie au Champagne s’inscrivait dans les pas de Jean de La Fontaine qui ne manquait pas une occasion d’affirmer : « Je suis un homme de Champagne ! ». 

La délégation s’est ensuite déplacée pour une grande photo de famille devant la statue de Jean de La Fontaine réalisée en 1822 par Charles-René Laitié, installée place Jean de La Fontaine au centre-ville de Château-Thierry, par Jacques Krabal en octobre 2011.

Cette riche journée de partage s’est conclue par une dégustation de la Cuvée de Jean de La Fontaine. Enfin, le président du groupe des Ambassadeurs francophones de France et ambassadeur de Roumanie, S.E.M. Luca Niculescu, a remis à Jacques Krabal une plaque d’honneur, en remerciement de son implication exceptionnelle pour une francophonie dynamique et porteuse d’avenir. Il a salué la qualité de l’organisation de cette journée mémorable et a exprimé son plaisir de retrouver à cette occasion tous ses amis francophones, rassemblés par une manifestation publique autour de la francophonie, de Jean de La Fontaine et du champagne. Il a donné rendez-vous à l’ambassade de Roumanie pour organiser un événement autour de La Fontaine et a assuré de son retour prochain à Château-Thierry et sur les pas de Jean de La Fontaine. 

A SUIVRE…

Après cet événement culturel, le premier à avoir été organisé publiquement dans le cadre de cette année anniversaire, les célébrations vont se poursuivre et le député Jacques Krabal rappelle la tenue d’un temps festif et commémoratif autour de la statue parisienne du Corbeau et du Renard dans le 16e arrondissement de la capitale, lundi 7 juin à 15 heures, ouvert au public. D’autres manifestations, sur invitations et réservations, vont avoir lieu : mardi 8 juin, à l’Institut de France et à La Monnaie de Paris, à l’Assemblée nationale le 22 juin et le 8 juillet, aussi bien à Paris qu’à Château-Thierry, quatre cents ans, jour pour jour, après la naissance du fabuliste. 

Dans nos mémoires et dans nos cœurs, l’esprit de Jean de la Fontaine continue de nous instruire et de nous émouvoir comme une eau vive !

« Diversité était la devise de Jean de La Fontaine. Maintenant, grâce à lui et à la francophonie, nous pouvons dire que l’universalité est notre horizon ! » 

– Jacques Krabal