Rencontre avec Catherine Mc kenna, Ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada

0
11

Mercredi 13 décembre, un échange a été organisé par l’ambassade du Canada avec Catherine Mc Kenna, ministre de l’environnement et du changement climatique du Canada.
Les membres et la présidente, Barbara Pompili, de la Commission développement durable et aménagement du territoire ont balayé des sujets d’actualité rencontrés par nos deux pays:
-l’engagement fort de la France et du Canada en matière de lutte au dérèglement climatique
-et plus généralement, les enjeux communs de nos deux pays en matière environnementale

Aujourd’hui, les Canadiens veulent jouer un rôle positif dans le monde. Et le monde, dans son ensemble s’en réjouit. La France, tout particulièrement, comme l’a souligné notre président de la République « le climat est un défi lancé à l’humanité comme avant furent les combats pour les droits civiques ou pour les droits sociaux ou culturels mais le défi, ici, est plus grand encore, ce n’est pas seulement de la dignité de l’homme dont il s’agit mais de sa survie ».
Mais comme trop souvent, les enjeux environnementaux se heurtent aux enjeux économiques notamment dans le cadre des accords commerciaux. Le climat est par exemple le grand absent de l’Accord Economique et Commercial Global (AECG), entré en application provisoire le 21 septembre ».

L’occasion donc de demander à la ministre comment le Canada se positionnerait sur l’intégration des enjeux climatiques dans les futurs accords commerciaux internationaux, pour éviter à l’avenir que les intérêts économiques (des lobbys ou des états) soient plus forts que les enjeux environnementaux.

L’occasion aussi de rappeler que son pays porte haut les couleurs de la Francophonie, et de lui demander si elle pourrait contribuer à mettre en place une politique industrielle francophone, dans le secteur de la transition énergétique. Il me semble en effet important de créer un espace de coopération francophone en matière de transition énergétique (chercheurs, publications, innovations et brevet francophones) pour tirer profit des caractéristiques géographiques et climatiques de l’espace francophone exceptionnellement variés et complémentaires.
En effet, lors de notre séminaire parlementaire francophone sur les changements climatiques à Madagascar 23 juin 2017, il a d’ailleurs été réaffirmé « le vœu de renforcer le contrôle du respect des engagements nationaux et internationaux, d’améliorer la transparence et l’obligation de rendre des comptes en matière d’action climatique. »

Catherine Mc Kenna a répondu favorablement à ces propositions, qui doivent dorénavant se traduire par des engagements plus concrets. L’ambassadrice du Canada, Kareen Rispa, a quant à elle prévu de venir visiter notre circonscription, en passant bien entendu par le château royal François 1er de Villers-Cotterêts, et a proposé une rencontre avec les agriculteurs axonais. A suivre…