Des bonnes nouvelles pour la commune de Mont-Saint-Père !

0
53

Suite à l’éboulement d’un rocher de 250 tonnes en 2008 dans le village de Mont Saint Père, qualifié de catastrophe naturelle en 2009, la commune, après avoir mis en sécurité le périmètre, a pu engager des travaux de consolidation et de sécurisation de la falaise en début d’année 2017.

Le député Jacques Krabal avait alors, en novembre 2016, organisé une rencontre avec les équipes de la Ministre du développement durable, Ségolène Royal et le maire de la commune, Joseph Rollinet pour activer les fonds Barnier en vue de débloquer le versement de cette subvention, d’un montant d’environ 200.000€.

Ce matin, le directeur adjoint de la Direction des Risques, le Conseiller parlementaire du ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, recevaient le Maire Joseph Rollinet et son adjoint Serge Arella à la demande du député Jacques Krabal, pour régler l’épineux problème de l’acquisition de la maison située en dessous de la falaise, de sa démolition et de la réalisation des derniers travaux de confortation des aménagements.Cette deuxième phase de travaux, d’un montant de 213.000€, vise à mettre totalement le site en sécurité, et à sécuriser enfin les habitations et les habitants de ce lieu de vie.
Ce dossier a fait l’objet d’un traitement très attentif du député et des services de l’Etat avec un soutien financier important, un peu plus de 400.000€ au total pour enfin clore le chapitre de cette catastrophe qui a bouleversé le village et ses habitants depuis 2008.
D’ici quelques semaines, le temps de récupérer les fonds, de mettre en concurrence les entreprises et d’effectuer les travaux, Mont-Saint-Père, ses élus et sa population devraient voir ce gros caillou quitter leur chaussure…