Dématérialisation et démocratie : pas de compromis !

0
53

En commission élargie sur l’examen des crédits de la mission Administration générale de l’Etat, je suis revenu sur les craintes de voir supprimée la propagande électorale papier. Si tout doit être fait pour réduire les déficits publics, nous ne pouvons sacrifier la démocratie. Ainsi, je l’ai rappelé en commission et par le biais d’un amendement qui a été retenu à la majorité absolue. Pour moi, si la démocratie a un prix, elle n’a en revanche pas de cout.