Pose de la première pierre de l’EHPAD de Villers-Cotterêts

0
38

Entre ville et campagne

Implanté en limite du tissu urbain de la commune de Villers-Cotterêts, le projet profite d’une situation privilégiée entre ville et campagne, où la proximité d’une Médiathèque et d’un lycée favorisera les liaisons intergénérationnelles.

Historique

Depuis 1808, le Château de François Ier, palais de la Renaissance est un établissement consacré à l’hébergement de Parisiens en grande difficulté, il n’accueille encore de nos jours que des sans-abri « retraités ». Après avoir été un lieu prisé par la noblesse, Napoléon Ier fait du château un dépôt de mendicité, établissement de réclusion des mendiants de Paris. A la fin du XIXe siècle, le dépôt devient une maison de retraite alors célébrée par les élites républicaines comme une des plus modernes de son époque.
Transformé par 200 ans d’occupation parisienne et abîmé par les deux guerres mondiales, le château n’accueille plus aujourd’hui que 68 résidents dans l’ancienne salle du jeu de paume du Duc d’Orléans, convertie au XIXe siècle en chapelle et dortoirs.
Le déménagement annoncé de la maison de retraite est l’occasion, de revenir sur plus de deux siècles de prise en charge des SDF, combinant des intentions répressives comme charitables.