PLF2017, examen des crédits pour le programme 181

0
9

En tant que rapporteur budgétaire sur le programme 181, prévention et gestion des risques, dans la mission écologie, mobilité et développement durable, j’ai auditionné l’ensemble des acteurs.

Si le budget s’est stabilisé sur l’ensemble du mandat et que les opérateurs de sureté nucléaire bénéficient de moyens humains supplémentaires, il n’en demeure pas moins que les risques sont toujours prégnants. Comme en témoigne les nombreuses avaries dues aux pièces forgées par l’usine du Creusot ou bien le japonais JCFC. Les autorités de sureté nucléaire (IRSN et ASN) m’ont alerté sur les nombreux chantiers qu’ils devront mener pour l’année 2017. C’est pourquoi j’ai demandé à ce que soient financés les emplois supplémentaires que le ministère permet à l’IRSN.

Et puis, même si je ne suis plus rapporteur sur le budget de Météo-France, rattaché au programme 150, j’ai souhaité relayé les craintes des employés de l’opérateur quant à l’avenir de leur métier.