J’ai voté pour la prorogation de l’Etat d’urgence

J’ai voté pour la prorogation de l’Etat d’urgence
Commentaires fermés sur J’ai voté pour la prorogation de l’Etat d’urgence, 20/07/2016, by , in Actualités, Assemblée nationale, Sécurité, Vidéos

Cette nuit, l’Assemblée a été saisie du projet de loi visant la prorogation de l’État d’urgence pour 6 mois supplémentaires. Pour moi, pas de place à la démagogie. L’Etat d’urgence répond à l’urgence de notre pays et nous devrions tous, républicains, démocrates, nous rassembler avec le gouvernement. Seulement dans ces conditions nous serons en mesure de lutter contre nos ennemis.

Notre collègue RRDP Alain Tourret a parfaitement résumer les motivations qui m’animent. Vous pouvez réécouter son intervention ci-dessous.

M. Alain Tourret. Monsieur le Premier ministre, nous sommes saisis d’une demande de renvoi du texte en commission à un moment particulièrement important pour la France, qui est aujourd’hui au bord de la crise de nerfs.

La France a peur ; elle a peur parce qu’elle ne voit pas de limites aux agissements et aux attentats dont elle est actuellement victime. Hier, ils ont fait 140 morts, et plus récemment encore, 84. Désormais, nous dit-on, c’est la guerre, et de tels attentats sont encore possibles.

Alors, qu’est-ce que les Français attendent ? Ils attendent de nous, mes chers collègues, que nous soyons rassemblés ; ils attendent de la dignité, ils attendent d’être écoutés. J’ai écouté le président Jacob et les propositions qu’il a formulées. Je ressors de la commission des lois, et je dois dire que notre groupe étudiera chacun de vos amendements, l’un après l’autre, et en votera un certain nombre. (Applaudissements sur plusieurs bancs du groupe Les Républicains.)

Nous estimons en effet qu’il est indispensable de se réunir ; et l’on ne peut se réunir sur les thèses de l’un ou de l’autre : on doit le faire sur les thèses de l’un et de l’autre. (Applaudissements sur plusieurs bancs du groupe radical, républicain, démocrate et progressiste et sur de nombreux bancs du groupe Les Républicains.)

Je le dis à mes amis socialistes : il est indispensable d’écouter l’opposition ; je le dis à l’opposition : il est indispensable de nous rassembler, car c’est ce qu’attendent les Français. Les Français exigent de nous rassemblement et dignité. Alors, donnons-leur enfin satisfaction.

Le groupe Les Républicains demande le renvoi du projet de loi en commission : quelle utilité ? Le renvoi en commission signifierait la fin de l’état d’urgence puisque celui-ci doit s’arrêter le 26 juillet. (Exclamations sur plusieurs bancs du groupe Les Républicains.) Comprend-on bien que le renvoi en commission donnerait satisfaction à ceux contre qui nous luttons ? Ce serait là une erreur complète. Ne serait-ce que pour éviter de tomber dans un tel piège, notre groupe votera bien entendu contre la présente motion. (Applaudissements sur plusieurs bancs du groupe radical, républicain, démocrate et progressiste et du groupe socialiste, écologiste et républicain.)

About Jacques Krabal

Jacques Krabal est député de l'Aisne et maire de Château-Thierry. Il siège à l'Assemblée nationale depuis juin 2012. Il est membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire. En tant qu'invité à la Conférence environnementale de septembre 2012, il a été invité à se prononcer au sein du Comité pour la Fiscalité Ecologique (CFE). Il est président du groupe d'études "papier et imprimés".