Clarifier la loi Evin : ne pas opposer oenotourisme et alcoolisme

0
50

Dans le cadre du projet de loi “Santé”, j’ai défendu le maintien de l’article 4ter qui vise à clarifier la loi Evin. En effet, plus de vingt ans après son adoption, il convient de revenir à l’esprit initial de la loi Evin. Il s’agit de clarifier pour les boissons alcooliques les frontières entre ce qui relève d’une part de la publicité, et d’autre part de l’information journalistique, du divertissement, de la création artistique et culturelle, et du développement de l’œnotourisme.

L’intervention en vidéo :