Création et ouverture à Château-Thierry : le 1er FAB LAB de l’Aisne

Création et ouverture à Château-Thierry : le 1er FAB LAB de l’Aisne
Commentaires fermés sur Création et ouverture à Château-Thierry : le 1er FAB LAB de l’Aisne, 21/10/2013, by , in Actualités, Circonscription, Economie, Emploi, Territoire

Dans le cadre de la mise en œuvre d’un atelier de fabrication numérique et collaboratif à Château-Thierry, une association est née au mois d’août 2013.

Fondée par des entreprises industrielles axonaises – EOROKERA, CIFRA, BASSOMPIERRE SCIENTAX, NTN-, et des institutionnels -la Chambre de Commerce et d’Industrie e l’Aisne, la Mission Locale de Château-Thierry et le lycée Jules Verne-, . . . cette association a pour ambition collective de créer et faire fonctionner le FAB LAB.

Ses objectifs majeurs :

  1. favoriser l’accès à des outils de fabrication numérique à des publics aux profils très variés et stimuler ainsi une dynamique de territoire autour de l’innovation.
  2. ouvrir un espace alternatif permettant une culture de communauté et de partage.
  3. rapprocher des établissements scolaires et des entreprises.
  4. rapprocher les jeunes (scolaires, étudiants, celles et ceux suivi(e)s par la Mission locale, apprenti(e)s. . .) du milieu de l’entreprise, des nouvelles technologies et de l’innovation afin notamment de susciter des vocations professionnelles, en particulier vers l’industrie.
  5. apporter aux entreprises, la possibilité de fabriquer des prototypes, rapidement et à moindre coût.

Je soutiens la création de ce lieu qui va démocratiser l’accès aux outils et machines à commande numérique pour permettre les inventions et les expressions personnelles, l’éducation par l’action, la découverte de fabriquer, d’inventer des objets, des formes et le prototypage rapide.

About Jacques Krabal

Jacques Krabal est député de l'Aisne et maire de Château-Thierry. Il siège à l'Assemblée nationale depuis juin 2012. Il est membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire. En tant qu'invité à la Conférence environnementale de septembre 2012, il a été invité à se prononcer au sein du Comité pour la Fiscalité Ecologique (CFE). Il est président du groupe d'études "papier et imprimés".