Pour le développement du vin de Champagne

Pour le développement du vin de Champagne
Commentaires fermés sur Pour le développement du vin de Champagne, 30/08/2013, by , in Actualités, Circonscription, Territoire, Viticulture

Le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC) siège à 48 kilomètres de Château-Thierry.  C’est donc en voisin que je suis allé à la rencontre de cette organisation qui regroupe les acteurs du Champagne.

Lieu de concertation, le CIVC apporte sa contribution à l’intérêt général de la profession viticole.  Il  rassemble les vignerons et maisons de Champagne, et œuvre en faveur de la vigne et du vin, par des actions économiques, techniques, environnementales, de progrès qualitatif, d’organisation de la filière, de communication, de développement de la notoriété et de la protection de l’appellation partout dans le monde. Il est chargé d’organiser et de contrôler la production, la distribution et la promotion des vins de Champagne, ainsi que la recherche.

Une des activités majeures du CIVC est de sauvegarder le nom Champagne, qui est une appellation d’origine protégée, m’explique Jean-Luc BARBIER, président du CIVC. Viticulture durable et préservation de l’environnement, ont également été à l’ordre du jour de notre entretien puisque Jean-Luc BARBIER place l’environnement au centre des préoccupations des services techniques du CIVC : « Produire dans le plus grand respect de l’environnement est un devoir pour une appellation d’origine contrôlée de grande notoriété. Cette préoccupation, déjà ancienne, s’est renforcée depuis une quinzaine d’années et elle s’inscrit dans un objectif de développement durable de nos activités ».

La fin des traitements aériens, une réalité : pour 2014, le CIVC a annoncé l’arrêt obligatoire et définitif des traitements par hélicoptère en Champagne. Les interventions se feront au sol.

Trois enjeux sont considérés comme prioritaires par la profession résolument engagée dans la maîtrise des nuisances et la diminution des risques liés notamment à l’utilisation d’intrants :

  • la préservation et la mise en valeur des terroirs, de la biodiversité et des paysages ;
  • la gestion responsable de l’eau, des effluents, des sous-produits et des déchets ;
  • le défi énergétique et climatique

About Jacques Krabal

Jacques Krabal est député de l'Aisne et maire de Château-Thierry. Il siège à l'Assemblée nationale depuis juin 2012. Il est membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire. En tant qu'invité à la Conférence environnementale de septembre 2012, il a été invité à se prononcer au sein du Comité pour la Fiscalité Ecologique (CFE). Il est président du groupe d'études "papier et imprimés".