Commissariat général à l’aménagement du territoire : audition de M. Thierry Wahl

0
242

Il est aisé d’établir un diagnostic qui ne peut être que critique après trente ans de « déménagement » du territoire. Il l’est sans doute moins de définir la politique à mener pour assurer l’égalité des territoires, mais je pense que nous pouvons y parvenir tout en prenant en compte leur diversité. Notre groupe souhaite également que cette réflexion aboutisse à une simplification. Cependant, comment ne pas se préoccuper, dans le contexte économique actuel, des moyens qui pourront être consacrés à cette action, urgente si l’on veut apporter une réponse politique à la crise de l’aménagement du territoire ? Les scrutins récents montrent en effet la nécessité de cette réponse.

Nous attendons bien sûr avec intérêt le débat qui permettra de trancher entre vos cinq scénarios, mais nous attendons aussi avec impatience que se dessine l’acte III de la décentralisation. Nous nous inquiétons de l’avenir de nos territoires et, à bien des égards, nous restons sur notre faim. Pour nous, l’égalité n’est pas synonyme d’égalitarisme : pour les habitants des zones rurales comme pour ceux des zones urbaines très denses, elle passe avant tout par l’accès aux services essentiels.