Jérôme Cahuzac cite… Jean de La Fontaine !

0
65

Lors des discussions générales en première séance du Projet de Loi de Finances pour 2013 (PLF2013), Jérôme Cahuzac emprunte les vers de La Fontaine.

Je lui ai donc fait parvenir un recueil des fables de notre fabuliste accompagné d’une noter personnelle :

Download (PDF, 324KB)

 

Jérôme Cahuzac, ministre délégué chargé du budget

J’ai pris avec moi à la tribune un petit papier car j’avais peur de ne pas me souvenir de cette conclusion de la fable de La Fontaine qui concerne les économies. J’entends bien, ici ou là, que des propositions d’économie sont faites, quoiqu’elles soient bien imprécises, mais peut-être vous souvenez-vous de cette fable de La Fontaine…

Marc-Philippe Daubresse

La Grenouille et le Boeuf ?

Jérôme Cahuzac, ministre délégué chargé du budget

…où des rats se réunissent pour prendre des dispositions de nature à éviter qu’un chat ne continue de ravager leur communauté. Ils approuvent à l’unanimité la proposition de leur doyen : attacher une clochette au cou du chat pour qu’on l’entende arriver et que l’on puisse s’enfuir et se cacher. Tous sont d’accord ! Mais toute la difficulté apparaît quand il s’agit de déterminer qui va aller attacher la clochette au cou du chat.

Eh bien, c’est avec un certain amusement que j’attends de voir qui, parmi vous, va se lever pour proposer des économies ici ou là et, naturellement, les assumer.

Charles de Courson

Nous !

Philippe Vigier

Nous !

Jérôme Cahuzac, ministre délégué chargé du budget

La conclusion de la fable de La Fontaine est bien celle-là : « Ne faut-il que délibérer, La cour en conseillers foisonne ; Est-il besoin d’exécuter, L’on ne rencontre plus personne »… sauf peut-être M. de Courson : c’est donc avec intérêt que nous attendons ses amendements.